Lu dans le JAMA. Détresse Respiratoire Aiguë

 

A propos du traitement du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë.

Les Dr Luciano Gattinoni, Michael Quintel (département d’anesthésie, de soins intensifs et d’urgence de l’université de Göttingen, en Allemagne) et John Marini (université du Minnesota) soulignent l’inefficacité des traitements médicamenteux du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë, ou SDRA. C’est ce qui ressort de la revue de littérature faite par le Pr Eddy Fan (Toronto).

La ventilation mécanique reste le traitement « princeps ». Aucun médicament n’a fait preuve d’efficacité en terme de réduction de la morbidité. La mise sur le ventre des patients sévères reste toutefois pertinente en terme de réduction de la mortalité.

Les auteurs insistent sur l’intérêt de la « définition de Berlin », édictée en 2012, et qui permet de stratifier le SDRA, en fonction de la sévérité de l’hypoxie : légère (PaO2/FiO2 comprise entre 200 et 300 mmHg) modérée (entre 100 et 200 mmHg) et sévère (moins de 100 mmHg).

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s