Intoxication

Intoxication au paracétamol : 8 % de réactions allergiques avec son antidote, la N-Acétylcystéine

D’après le Dr Isabelle Catala. Medscape. R

La N-Acétylcystéine est utilisée comme traitement préventif des risques de lésions hépatiques en cas de surdosage en paracétamol. Le Dr Mark Yarema, et al, publient dans le Journal of Medical Toxicology[1], des résultats mettant en évidence des réactions allergiques dans 8% des cas.

Le protocole de traitement intraveineux des surdosages en paracétamol sur une durée de 21h est de 150 mg/kg en 15 à 60 minutes, puis 50 mg/kg sur 4 h suivi de 100 mg/kg sur 16 h. Entre 1980 et 2005, 6 455 patients ont été traités avec ce protocole.

Au total, 528 patients ont présenté des signes d’allergie et 136 sont décédés, dont 34 qui n’avaient pas présenté de signes biologiques d’hépatotoxicité et 16 qui avaient bénéficié d’une transplantation hépatique.

Les personnes allergiques étaient majoritairement des femmes (69 %), âgées en moyenne de 24 ans. Dans plus de la moitié des cas, le paracétamol avait été consommé dans un délai connu par rapport à l’admission à l’hôpital, alors dans 26,9 % des cas l’heure de prise était ignorée. Enfin, 19 % des patients consommaient ce médicament de façon chronique ou avaient été admis à l’hôpital plus de 8 h après la prise. Un tiers des patients avaient consommé de l’alcool en même temps.

Les recommandations thérapeutiques proposées précisent qu’en cas de signes exclusivement cutanés, il n’y a pas d’indication à suspendre le traitement mais qu’on peut lui adjoindre un antihistaminique. Si un angio-œdème survient, la perfusion doit être arrêtée pendant une heure, le temps d’un traitement antihistaminique par voie intraveineuse. En cas d’hypotension ou de symptômes respiratoire, de l’éphédrine peut être utilisée.

Si les symptômes ne réapparaissent pas après un arrêt d’une heure, la perfusion pourra être reprise.

Enfin, il est possible de proposer un prétraitement par antihistaminique en cas de réaction allergique préalable.

 

  • Références

Actualités Medscape © 2018 WebMD, LLC

Citer cet article: Antidote du paracétamol : 8 % de réactions allergiques avec la N-Acétylcystéine – Medscape – 15 févr 2018.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s