Revue de presse

Anesthesia & Analgesia.

Vol. 126. N°1.

 

Position optimale pour évaluer le Mallampati.

Jean-Luc Hanouz, et al. CHU Caen. hanouz-jl@chu-caen.fr

Dans un travail prospectif observationnel, les auteurs ont évalué que 5% des patients présentaient une difficulté à l’intubation. Comparant la mesure du Mallampati en position assise et couchée, ils ont déterminé que cette position était la plus performante, et permettait une meilleure prédictibilité des difficultés d’intubation.

NDLR : C’est parfait, d’autant que c’est, généralement dans cette position de patient qu’est conduite une anesthésie.

 

Mesure de l’index bi-spectral et évacuation aéromédicale.

Nicolas Donat, et al. HIA Percy. donatnicolas@Yahoo.fr

Le monitorage de la profondeur d’une anesthésie par l’index bi-spectral est devenu courant, surtout chez les patients instables. Les auteurs ont mesuré l’index bi-spectral (BIS) chez 25 patients transportés en longue distance sous anesthésie. Malgré les interférences électriques, cet index reste performant dans un transport aérien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s